La rentrée des parlementaires communistes

Publié le par PCF Tarbes

2 septembre - Parce que les députés de la majorité Macron se refusent d’exercer leur mandat au nom du peuple, pour se comporter en fan club d’un Président cherchant à étouffer la représentation nationale, comme d’ailleurs tous les autres contre-pouvoirs collectifs ;

Parce que les Libéraux au pouvoir lancent une attaque sans précédent contre les droits des salariés, les syndicats et la protection sociale ;

Parce que les prochaines étapes de leur programme visent à affaiblir davantage les communes, le pouvoir d’achat, notamment des retraités, les aides au logement et la Sécurité Sociale ;

Parce que la France détient désormais le record du monde des dividendes versés aux actionnaires et qu’il convient par conséquent d’engager en priorité la réforme, non pas du Code du Travail, mais de l’actionnariat et de la finance ;

Parce qu’il est scandaleux que les premiers bénéficiaires des réformes fiscales en cours soient les contribuables soumis à l’impôt sur la fortune ;

Et pour bien d’autres raisons,

Les Sénateurs et Députés communistes et apparentés, comme leurs collègues de la France Insoumise, seront sur tous les fronts en cette rentrée 2017 en redoublant d’énergie pour porter et construire une autre voie à celle de l’argent roi.

La rentrée des parlementaires communistes
La rentrée des parlementaires communistes

Publié dans Assemblée Nationale

Commenter cet article